LES TRAVAUX DE RESTAURATION

 

 RESTAURATION DU MAUSOLEE DE L'ABBE BLANC

 

 

L'abbé BLANC succéda à l'abbé CHAVALARD. C'est à lui que nous devons les richesses de notre église, autels, vitraux, peintures, finitions.... Nous lui devons aussi la chapelle de RIPAN. Cette tombe abrite aussi le corps de l'abbé CHAMBOVET qui devait être curé de ST JULIEN SUR BIBOST.

Après examen minutieux du site et de la nature des matériaux à traiter, il s'avère que le mausolée était insuffisamment protégé contre les pluies battantes et les ruissellements qui ont contribué à la formation de désordres à l'intérieur même de l'édifice (désordres dus à l'humidité descendante: pluie chargée de polluants, infiltrations de la toiture au niveau des joints défectueux. La restauration de l'ensemble de l'édifice s'est déroulée en plusieurs étapes:

 

Phase N°l : nettoyage extérieur par 2 projections (espacées de 10 jours) de produit antimousse, ensuite nettoyage au karcher. Le système de nettoyage retenu a pris en compte la nature de la pierre et le type de pollution à éliminer mais aussi les difficultés d'accès à l'édifice (partie haute).

 

Phase N°2: rejointage de l'ensemble des éléments

 

Phase N°3: hydrofugeage des pierres (produit hydrofuge au silicone à haut pouvoir protecteur: incolore, sans solvant, respect du support)

 

Phase N°4: -brossage manuel des murs intérieurs - réfection des joints -1 ° couche de peinture.

 

Phase N°5 : nettoyage du marbre avec produit en préservant les textes suivants

 

NB: la grille d'accès a été repeinte par les services techniques de la commune de Bessenay

 

 

 

A NOTRE BON PASTEUR

Monsieur l'ABBE JEAN MARIE BLANC

DECEDE curé de BESSENAY

Le 27 8 1879 REQUIESCAT IN PACE

 

 

ICI REPOSE

Monsieur l'ABBE CHAMBOVET Décédé le 25 Mai 1924

Agé de 75 ans REQUIESCAT IN PACE

 

 

 

   

RESTAURATION DE LA TOMBE PU PIANISTE MARC BURTY

 

 

  

 

Monsieur BURTY, éminent musicien nous a laissé un important patrimoine musical qui mérite certainement la curiosité d'amateurs et de connaisseurs.

 

Après examen attentif des éléments et de la nature des matériaux à traiter, la restauration de l'ensemble de la tombe s'est déroulée en plusieurs étapes :

Phase N°l : nettoyage complet de la dalle en ciment (nombreuses fissures avec herbes de plus de 80 centimètres de hauteur). Les fissures ont été rebouchées grâce à un mélange chaux-ciment et la dalle a été recouverte d'un gravier blanc (allée en gore).

Ensuite nettoyage de la pierre servant de base (fut) à la croix. Le lettrage étant illisible, nous avons tenté d'utiliser la technique de peeling (méthode consistant à étaler sur la pierre un produit pâteux qui en se solidifiant retient les particules à éliminer et que l'on enlève en dépiautant la surface ; les négociants contactés n'ont pas voulu nous rétrocéder gratuitement du produit pour faire des essais). C'est pourquoi, nous avons réalisé l'opération de nettoyage avec de l'acide chlorhydrique + rinçage à l'eau toutes les 5 minutes afin de ne pas altérer le support en raison de la porosité de la pierre.

 

Phase N°2: rejointage.

 

Phase N°3 : hydrofugeage des pierres (produit hydrofuge au silicone à haut pouvoir protecteur: incolore, sans solvant, respect du support)

 

 

 

 

RESTAURATION DU MONUMENT DU DOCTEUR ROBERT

 

 

 

 

Ce médecin de campagne apporta secours, soulagements dans les familles qui le considéraient tel un grand bienfaiteur. Lors de la construction de l'église, il offrit la statue du patron de la paroisse SAINT IRENEE, œuvre magnifique créée par les ateliers FABICH.

Ce monument est constitué de trois parties distinctes :

- Socle en pierre

- Edifice proprement en pierre

-   Bronze  représentant le  Docteur ROBERT.   Œuvre  du sculpteur bessenois Vincent FONTAN et du fondeur Joseph JACQUET en 1884.

 

 Après examen minutieux du monument et de la nature et diversité des matériaux à traiter, les 2 parties en pierre ont été nettoyées des mousses et ensuite hydrofugées. Compte tenu des détails sculpturaux, les travaux ont été réalisés au pinceau avec de l'acide chlorhydrique + rinçage à l'eau toutes les 5 minutes afin de ne pas altérer le support, solution la plus efficace après 2 essais partiels. Les travaux ont été réalisés avec les conseils des ETS SOLLY. Ensuite utilisation de la technique du nettoyage à haute pression en raison de la qualité de la pierre (non poreuse et dure) pour homogénéiser le nettoyage de l'ensemble de l'édifice.

Le bronze a été traité par M. Joannès PORTE, les inscriptions (en noir) ont été refaites sur les 3 faces par les ETS SOLL Y.

 

 

 

 

 

 LA RESTAURATION DE LA TOMBE DE L'ABBÉ BOURGE

 

 

ABBE BOURGE Ici repose Etienne BOURGE, né à ST.GEORGES en COUZAN (Loire)

DECEDE à BESSENAY

Le 4 7 1865 dans sa 69 ° année

CHER ONCLE DU HAUT DES CIEUX CONTINUEZ A PROTEGER VOTRE NIECE.

IL AIMA LES PAUVRES ET EN FIT SES HERITIERS

JULIE DUBRUC DECEDEE LE 16 MAI 1914 Agée de 78 ans

DE PROFONDIS

 

 

L'abbé BOURGE qui fut pendant près de 22 ans, curé de BESSENAY, prêtre qui possédait des biens immeubles et terrains qu'il laissa aux pauvres et malheureux. Il fut à l'avant-garde de la construction de l'église actuelle avec son vicaire l'Abbé Romain CHAVALARD. Sa nièce Julie DUBRUC qui fut aussi son héritière légua tous ses biens aux Bessenois, elle repose aussi dans la tombe familiale.

 

 

 

[Précédente][Haut]

Copyright (c) 2006 les Amis du Patrimoine et de l'Environnement. Tous droits réservés.
patrimbessenay@free.fr